CAGNOTTE de soutien pour Karine

Participer à la cagnotte 

 



Tout part d’un appel poignant sur Facebook.

Cet appel poignant, c’est Karine qui le lance.
Un post Facebook en guise de bouteille à la mer.
« A ce moment-là, j’avais l’impression d’être seule sur un petit radeau, perdue au milieu de l’océan ».
L’image est juste. Un océan de solitude, d’abandon, de démarches administratives.
Néanmoins, du fond de son désarroi, Karine a le bon réflexe : se tourner vers les autres. Pour mille qui passent indifférents, un visage quelquefois se tourne.
Les réseaux sociaux ne sont pas qu’un déversoir de haine et de connerie. De temps en temps surnage ce genre de message. Il faut savoir en capter la lumière. En déceler la détresse. En apprécier les mots simples et directs, livrés sans auto-apitoiement.
Le témoignage de Karine met en relief la brutalité de la société. Son indifférence aux malheurs qu’elle engendre elle-même.
Mais la solidarité est passée par là. En retour, Karine a reçu de nombreux messages de soutien, d’encouragement. « Le jour où j’ai envoyé ce post, je me sentais très seule et désespérée et j’ai envoyé ce petit mot, vraiment comme une bouteille à la mer. Très vite, j’ai été surprise par le nombre de réactions et de réponses… »
D’anciens collègues et amis se sont manifestés. « Au passage, ça m’a permis de retrouver le contact avec deux amis, Sophie et aussi Pascal, avec qui je n’avais pas parlé depuis longtemps… Ce qui m’a fait beaucoup de bien aussi. »
Une bouffée d’air pour elle.
« J’étais vraiment loin d’imaginer tout ça, lorsque j’ai envoyé ma bouteille à la mer! Aujourd’hui, je me sens moins seule et je retrouve de l’espoir. »
Aujourd’hui elle n’est plus seule, c’est vrai.
« Et puis j’ai contacté l’association Cordistes en colère, cordistes solidaires. Et là, à ma grande surprise, j’ai trouvé des personnes, qui ont vraiment été à l’écoute. Il m’ont immédiatement apporté une aide précieuse et vont m’accompagner et me conseiller dans mes démarches. » LIRE LA SUITE

Covid-19 : REPORT DU FESTI’CORDES


COMMUNIQUÉ – REPORT DU FESTI’CORDES À 2021 !


Il y a une semaine, nous avions décidé de maintenir le Festi’cordes malgré les risques d’annulation que faisaient planer les mesures liées au Covid-19.
S’agissant d’un lieu privé, aucune interdiction ne nous concernait directement.
Mesurant avec sérieux les risques de contagion, nous avions établi un protocole sanitaire adapté à la tenue d’une telle rencontre.
Mais, mercredi 23 septembre, les annonces du gouvernement ont coupé court à nos efforts pour maintenir cette première édition du Festi’cordes.
La Drôme (comme 68 autres départements) est passée en « zone alerte », ce qui implique que les fêtes privées (mariages, anniversaires, …), tombolas et événements associatifs sont désormais limités à une jauge de 30 personnes.
En parallèle, les « grands évènements » (concerts, matchs, tournois,…) restent autorisés jusqu’à 1000 ou 5000 personnes selon les départements… Qu’on soit rassurés, le Tour de France est passé in-extremis, Roland-Garros peut se maintenir, et les élections sénatoriales ont bien eu lieu!
Bref, 0.05% de cas de Covid dans la Drôme justifie l’interdiction de toute vie sociale, associative, festive, militante. En revanche, pas de restriction pour continuer à aller bosser, consommer dans les centres commerciaux, aller voir des matchs de foot…

« Travaille, consomme et ferme ta gueule ! » scandent les gilets jaunes depuis 2018…

Pas de problème pour monter dans des bus, trams et métros bondés quand il est question d’aller turbiner. Par contre, être à plus de trente pour débattre de nos conditions de travail ou tisser de la solidarité au travers d’un évènement festif, ça c’est vraiment mal, nous dit M. Olivier Véran…

Vous l’aurez compris, c’est la mort dans l’âme qu’on reporte une seconde fois cette première édition du Festi’cordes.
Dès qu’on y verra plus clair, on fixera une nouvelle date (probablement en fin de printemps 2021).

À très bientôt !
L’équipe du Festi’Cordes.

PS : Les places réservées sur Hello-Asso restent évidement valables pour le printemps 2021. Si vous souhaitez un remboursement, envoyez un mail à festicordes@riseup.net 

What do you want to do ?

New mail

FESTI’CORDES – 9, 10 et 11 octobre

Toutes les infos sur : https://festicordes.noblogs.org/



UN FESTOCH’, DES CORDES, DE LA SOLIDARITÉ, DES LUTTES
Que l’on soit cordiste, élagueuse ou élagueur, chaque jour de l’année, on turbine dans notre coin, sur nos chantiers réciproques. De temps à autre, on se croise à quelques-uns au détour d’une nouvelle mission ou le temps d’un chantier en commun.  Parfois on s’échange deux-trois infos sur facebook.
Mais jamais on a l’occasion de se retrouver à nombreux et nombreuses au même endroit.
Alors cette année, les
9, 10 et 11 octobre, rendez-vous toutes et tous à Cliousclat, dans la Drôme pour une première édition du Festi’Cordes ! *

MAIS C’EST QUOI LE FESTI’CORDES ?
Un week-end pour les ouvriers et ouvrières de la corde, leur famille, leurs potes et pour tous les curieux de nos métiers de cordes et de verticalité. Un moment d’échanges sur les perspectives de lutte et de solidarité en tant que travailleurs. Mais aussi, un moment ouvert à toutes et à tous pour découvrir nos métiers, souvent peu ou mal connus.

EN LIRE PLUS sur le Festi’cordes

CAGNOTTE – Solidarité avec la famille d’Ambroise

Samedi 7 septembre 2019, Ambroise, un collègue cordiste, nous a quitté.

Un de plus, un de trop.

Il a perdu la vie deux jours après avoir fait une rupture d’anévrisme lors de ce qui restera son dernier chantier. Un chantier cordes dans les rues Aixoises.

Ambroise avait 49 ans. Il était père d’une petite fille de 6 ans.
Ambroise était un travailleur connu et apprécié par nombre d’entre nous.

Collègues de travail, ou seulement cordistes touchés par cette triste nouvelle, nous tous, venons présenter nos condoléances et transmettre nos pensées à sa famille et à ses proches. Nous avons également une pensée pour son binôme et ses collègues, premiers témoins du drame.

En guise de geste et de solidarité, nous lançons une collecte. Une cagnotte pour soutenir la famille d’Ambroise dans cette dure épreuve, pour les aider dans leur vie bouleversée, pour nous montrer solidaires dans la détresse d’avoir perdu un être cher.

Par cette cagnotte nous voulons proposer une manière de témoigner notre compassion auprès de ceux qui le pleurent. Tous les fonds seront reversés à la compagne d’Ambroise.

Fraternellement, des cordistes solidaires.

 

Pour participer à la cagnotte:
https://www.leetchi.com/c/solidarite-ambroise