FRANÇOIS – La faute inexcusable de l’entreprise GARELLI reconnue

Article paru sur France Bleu Drôme-Ardèche le 07/09/2021

Le pôle social du tribunal de Valence a rendu son délibéré : la faute inexcusable de l’entreprise niçoise Garelli a été reconnue dans l’affaire François Chirat, ce cordiste, originaire de Crest, dans la Drôme, mort sur un chantier en 2018. L’entreprise va aussi verser 100.000 euros de dommages et intérêts à la famille.

Un soulagement pour la famille : « _C’est une grande victoire dans le sens ou la faute inexcusable à été reconnue_. L’argent ne remplacera jamais mon frère mais au moins il ne sera pas mort dans l’indifférence généralisée. C’est une étape importante qui est franchie, la famille va pouvoir continuer à vivre« , a réagi Marc Chirat, le frère de la victime. – LIRE LA SUITE>

FRANÇOIS – Déroulé du procès (15 juin 2021)

Mardi 15 juin 2021 à Valence, était jugée la faute inexcusable des entreprises Garelli et Manpower dans l’accident qui a coûté la vie à François Chirat en juillet 2018.  Le 9 juillet, François chutait d’une dizaine de mètre sur un chantier à la Roquette-sur-Var. Le 20 août 2018, 43 jours après, il perdait la vie des suites de ses blessures. L’avocat de la famille de François a fait valoir plusieurs défaillances sur ce chantier le jour de l’accident : trois intérimaires sans chef d’équipe, pas de Plan particulier de sécurité et de protection de la santé, pas de formation renforcée à la sécurité,…
De leur côté, les entreprises Garelli et Manpower nient toute responsabilité.

Le délibéré sera rendu le 2 septembre 2021.


REVUE DE PRESSE

La mort mystérieuse d’un cordiste devant la justice
Nice-Matin
, 14/06/2021

La famille d’un cordiste drômois
demande justice après sa mort sur un chantier

France Bleu Drôme-Ardèche, 16/06/2021

Après le décès d’un cordiste drômois :
« Il y a une faute inexcusable de la part de son employeur »

Dauphiné Libéré, 16/06/2021

FRANÇOIS – Procès de l’accident le 15 juin à VALENCE (Rassemblement dès 8h30)

FRANÇOIS – UN CORDISTE MORT AU TRAVAIL
La faute inexcusable des employeurs en question

Le 20 août 2018, François Chirat perdait la vie des suites de ses blessures après un accident de travail survenu le 9 juillet.
Resté entre la vie et la mort pendant de longues semaines au CHU de Nice et en dépit de lourdes interventions chirurgicales, il n’a pas pu être ranimé.
Le jour de l’accident, il découvrait un chantier entamé la semaine précédente par d’autres employés : Travaux de sécurisation d’une route dans l’arrière-pays niçois connu pour des éboulements récurrents sur ses voies de circulation.

À 54 ans, diplômé de son certificat d’aptitude obtenu en 2004, François pratiquait les travaux sur cordes depuis 14 années, jusqu’à cet accident. C’était un cordiste expérimenté et mature.
Malgré son ancienneté, le jour du drame il travaillait en intérim, missionné par Manpower pour le compte de l’entreprise de travaux publics Garelli.

LIRE LA SUITE

PRESSE – Un ouvrier décède dans un éboulement au centre d’entraînement de l’AS Monaco

Le conducteur d’une pelleteuse est décédé suite à un éboulement pendant une phase de forage sur le chantier de l’AS-Monaco. Une deuxième personne serait blessée.
Il s’agirait de l’entreprise GARELLI…
Contactez l’association si vous avez plus d’infos à ce sujet.

TÉMOIGNAGE – GARELLI Nice – Béton projeté, encore un accident de travail ! + APPEL à témoignages

Post publié sur Facebook le 01/10/2018

Salut à toutes et à tous,
Alors voilà, ce que vous voyez sur les photos, c’est ce à quoi je ressemblais juste après l’accident de travail qu’on a eu avec mon collègue lundi matin (24/09/18). On faisait du béton projeté sur un chantier de TP et on s’est fait asperger par le jet de béton en forte pression. Ça s’est passé à Nice, sur un chantier de l’entreprise GARELLI. Je me permets de citer le nom de ce taulier, parce que vu ses pratiques quelque peu douteuses en matière de sécurité, je pense qu’il mérite bien d’être un peu plus connu, le loustic… Continuer la lecture de « TÉMOIGNAGE – GARELLI Nice – Béton projeté, encore un accident de travail ! + APPEL à témoignages »

PRESSE – Un ouvrier fait une chute de 15 mètres sur un chantier [François]

Article paru dans Nice Matin le 09/07/2018

Image d’illustration des Urgences de l’hôpital Pasteur 2. Photo F.C.

Les circonstances de l’accident ne sont pas encore connues.

Problème technique ou défaillance humaine? Un cordiste a fait une chute d’une quinzaine de mètres ce lundi matin sur un chantier à La Roquette-sur-Var.
Les sapeurs pompiers sont intervenus peu avant 8 heures. Une dizaine d’hommes, dont le médecin et l’ambulance.
L’ouvrier, âgé de 54 ans est tombé sur la route en contrebas.
Victime d’un important traumatisme crânien, il a été transporté, médicalisé, au service réanimation de l’hôpital Pasteur 2, à Nice.

S. G.
Sources: https://www.nicematin.com