COVID-19 – Infos et conseils

SE PROTÉGER & REFUSER D’ALLER TRAVAILLER
pendant le confinement et le pic épidémique :

 

  1. télédéclarez-vous en arrêt de travail en cas de garde d’un enfant (<16ans) à domicile (infos ici) ; en cas de grossesse dans sons 3ème trimestre (infos ici); en cas d’Affection Longue Durée (infos ici).
    .
  2. faîtes-vous prescrire un arrêt maladie en cas d’état de santé fragile risquant d’impliquer le développer d’une forme sévère du COVID-19 (Liste des pathologies reconnues et procédure).
    .
  3. Faîtes-vous prescrire un arrêt de travail en cas de cohabitation avec une personnes fragile présentant une des pathologies reconnues (infos ici).
    .
  4. faites-vous prescrire un arrêt maladie pour d’autres raisons.
    .
  5. utilisez votre DROIT DE RETRAIT
    Fiche pratique (cadre général du droit de retrait)
    COVID-19: Quel droit de retrait possible ?
    .
  6. si l’employeur conteste votre droit de retrait, si votre santé et votre sécurité ne sont pas respectées, tenez bon, ne restez pas isolés ! Contactez l’inspection du travail. Contactez Cordistes en colère, cordistes solidaires, contactez le syndicat Solidarité Cordistes, contactez un syndicat de travailleur.
    .
  7. En dernier recours utilisez votre droit de grève. Des préavis sont déjà déposés dans ce sens pour plusieurs secteurs (fonction publique, commerce et services).

À partir du 1er mai, pour les personnes ne pouvant pas travailler parce que leur état de santé est considéré comme fragile, pour les personnes vivant avec ces personnes fragiles ou pour les personnes devant garder leur enfant : il ne s’agira plus de se faire prescrire un arrêt de travail mais que l’employeur fasse une demande d’activité partielle. Toutes les infos ici

COMMUNIQUÉ – Réactions au guide publié par l’OPPBTP

À lire aussi pour aller plus loin :

► ———-Observations sur le guide de l’OPPBTP par Charles LANZA
(
Technicien et formateur IRATA 3/i et CQP Cordiste – Membre de jury CQP Cordiste) – Télécharger le PDF

►————————– Communiqué du Syndicat Solidarité Cordistes :
COVID-19 – Conditions de reprise des chantiers de travaux sur cordes – Télécharger le PDF

 


.
Communiqué de l’association en réaction au guide de l’OPPBTP
Télécharger en PDF

Continue reading « COMMUNIQUÉ – Réactions au guide publié par l’OPPBTP »

NEWSLETTER du SFETH (janvier 2020)- RÉACTION

Début janvier le SFETH publiait sa nouvelle Newsletter (01/2020).
Dans cette dernière, il revient sur la note de la DGT à l’adresse de la profession.
Il nous a semblé important de réagir à cette newsletter pour venir rappeler nos fortes réserves quant à la portée de cette note. Mais également, pour venir dénoncer l’inacceptable revirement du SFETH au sujet du projet de plateforme d’accidentologie.
Pour espérer éviter la réitération d’accidents, faut-il encore les connaître pour pouvoir en tirer des enseignements.  Tel était le projet de cette plateforme de recensement des accidents dont sont victimes les cordistes.
Mais cela, et malgré ce qu’il voudrait bien donner à voir, ne fait visiblement pas parti des priorités du SFETH…

Lire ici notre LETTRE OUVERTE en réaction à cette newsletter

NOTE DE LA DGT à la profession – RÉACTION

Début décembre une note aux donneurs d’ordre et entreprises concernés par les travaux réalisés au moyen de cordes a été publiée par la Direction générale du travail (DGT) et l’OPPBTP.
Ni circulaire, ni arrêté ministériel, cette note n’aura aucun impact coercitif sur les employeurs et donneurs d’ordre.
Il s’agit là d’un simple (mais nécessaire) rappel des dispositions légales existantes.

Plusieurs aspects de la démarche et du contenu de cette note nous ont heurtés, nous en faisons part à Mr Yves Struillou (Directeur Général du Travail) au travers de cette lettre ouverte.

Lire ici notre LETTRE OUVERTE à la DGT et à l’OPPBTP

29/06 – JOURNÉE SECOURS SUR CORDES

Le samedi 29 juin, l’association Cordistes en colères, cordistes solidaires propose gratuitement à ses adhérents une journée de sensibilisation aux dernières avancées et évolutions de la profession.

Une journée encadrée par des formateurs professionnels qui vous permettra de :

      • Pratiquer différents types de secours : décrollage, convoyage,…

      • Aborder les notions de Secours en équipe

      • Utiliser le nouveau Plan d’Intervention Spécifique Sur Cordes

      • Découvrir et utiliser du nouveau matériel : LOV2, Jag System,…

La journée se passera en Drôme sur le site d’escalade de Chomérac (26).
Le soir, afin de poursuivre les échanges, possibilité d’organiser un barbecue dans un lieu où il est possible le poser un camion ou d’installer une tente.

Pour des questions évidentes de sécurité, une jauge maximum de participants est définie.

Contacts pour les inscriptions :
Tél : 06 70 47 74 04
mail : ph.krebs@gmail.com

POISSON D’AVRIL ? : Du nouveau chez les Cordistes : des évolutions sociales inespérées !


Dans le contexte social actuel, et afin d’éviter une escalade de la violence, le gouvernement (bien conscient des compétences des cordistes en matière d’escalade) a acté une série d’évolutions sociales inattendues, qui devraient bouleverser les conditions de travail des Cordistes !

Conditions de revenu : les revenus minimums ont été réévalués : fini le CQP1 à 10,42€/h minimum et le CQP2 à 11,44€/h minimum.

A présent, les CQP1 et 2 pourront respectivement exiger 15€ et 20€ de l’heure. Continue reading « POISSON D’AVRIL ? : Du nouveau chez les Cordistes : des évolutions sociales inespérées ! »

PRESSE – Face aux risques, les cordistes en colère s’organisent pour sauver leur vie

Article paru sur Actuel-HSE le 07/03/2019

Plusieurs cordistes sont morts au travail ces dernières années. Leur « profession », peu connue, les expose au risque de chute de hauteur, mais aussi aux produits chimiques et aux postures pénibles. Statut d’intérimaire et sous-traitance noircissent un peu plus le tableau. Ils s’organisent pour défendre leurs intérêts… et la mémoire de leurs anciens collègues. Continue reading « PRESSE – Face aux risques, les cordistes en colère s’organisent pour sauver leur vie »