COVID-19 – Infos et conseils

SE PROTÉGER & REFUSER D’ALLER TRAVAILLER
pendant le confinement et le pic épidémique :

 

  1. télédéclarez-vous en arrêt de travail en cas de garde d’un enfant (<16ans) à domicile (infos ici) ; en cas de grossesse dans sons 3ème trimestre (infos ici); en cas d’Affection Longue Durée (infos ici).
    .
  2. faîtes-vous prescrire un arrêt maladie en cas d’état de santé fragile risquant d’impliquer le développer d’une forme sévère du COVID-19 (Liste des pathologies reconnues et procédure).
    .
  3. Faîtes-vous prescrire un arrêt de travail en cas de cohabitation avec une personnes fragile présentant une des pathologies reconnues (infos ici).
    .
  4. faites-vous prescrire un arrêt maladie pour d’autres raisons.
    .
  5. utilisez votre DROIT DE RETRAIT
    Fiche pratique (cadre général du droit de retrait)
    COVID-19: Quel droit de retrait possible ?
    .
  6. si l’employeur conteste votre droit de retrait, si votre santé et votre sécurité ne sont pas respectées, tenez bon, ne restez pas isolés ! Contactez l’inspection du travail. Contactez Cordistes en colère, cordistes solidaires, contactez le syndicat Solidarité Cordistes, contactez un syndicat de travailleur.
    .
  7. En dernier recours utilisez votre droit de grève. Des préavis sont déjà déposés dans ce sens pour plusieurs secteurs (fonction publique, commerce et services).

À partir du 1er mai, pour les personnes ne pouvant pas travailler parce que leur état de santé est considéré comme fragile, pour les personnes vivant avec ces personnes fragiles ou pour les personnes devant garder leur enfant : il ne s’agira plus de se faire prescrire un arrêt de travail mais que l’employeur fasse une demande d’activité partielle. Toutes les infos ici

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *