Objectif 500… Chroniques sur cordes

Et voilà, nous avons atteint un premier objectif.
Chroniques sur cordes, cet objet improbable, bricolé entre nous, vient d’atteindre les 500 exemplaires vendus. En deux mois.
Sans présence en librairie. Sans distributeur.
Juste à la force du réseau.

Merci à tous ceux qui s’emploient à le diffuser.
C’est le score d’On a perdu Quentin sur 9 mois de l’année 2018.

Lire la suite ici

D’abord, nous avons mis un peu de sous dans les caisses de l’association, remplissant l’objectif premier qui guidait ce projet.

Par ailleurs, nous contribuons à faire connaître le métier dans des cercles de plus en plus larges. Et ainsi les problématiques qui y sont liées. Qui sont liées au marché du travail en général. Sachant que la majorité des acheteurs ne sont pas, loin s’en faut, des cordistes.

Au delà, et c’est peut-être le plus important, nous faisons vivre la mémoire de Quentin. Nous remettons sans cesse en lumière le drame qui l’a frappé. Ce drame que beaucoup voudraient jeter aux oubliettes de l’histoire sociale.

Merci de faire connaître encore et encore ce petit fragment du monde ouvrier.

Il en reste 500 à écouler…

https://cordistesencolere.noblogs.org/boutique/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *