PRESSE – Un ouvrier tué par l’explosion d’un rocher [Régis]

Article paru dans Nice Matin le 28/08/2018

Un homme d’une trentaine d’années a reçu des fragments de roche, hier, sur le sentier de la Brague. Il intervenait pour le compte d’une société spécialisée à la suite d’un éboulement.

(Photo Jean-Sébastien Gino-Antomarchi)

Le drame s’est produit sur le sentier de la Brague inaccessible aux tractopelles.

Un terrible accident de chantier a coûté la vie à un homme de 38 ans, à Biot, hier après-midi. Le scénario du drame est aussi rare que brutal : le malheureux a succombé aux projections suscitées par une explosion. La scène s’est déroulée sur le sentier de la Brague. Une piste DFCI (défense des forêts contre l’incendie) permettant l’intervention potentielle des sapeurs-pompiers en cas de feu. C’est là qu’un éboulement s’est produit récemment. Un bloc rocheux d’un mètre cube s’était notamment abattu en travers du chemin. Mais impossible pour les tractopelles d’intervenir à cet endroit. Voilà pourquoi le conseil départemental a sollicité une société spécialisée dans les travaux acrobatiques ou difficiles d’accès, basée dans la Drôme. Sa mission : fractionner la roche à l’aide d’explosifs. C’est lors de ces délicates manoeuvres, vers 15 h, qu’un employé de cette société a trouvé la mort.

Atteint au visage

Le malheureux a été atteint par des fragments de rocher soufflés par l’explosion. Atteint au visage. Ce, alors qu’il portait un casque de protection, selon les premiers éléments recueillis. Les ouvriers témoins de la scène se sont précipités à son secours. En vain. Le médecin dépêché sur place n’a pu que constater le décès du trentenaire, semble-t-il tué sur le coup. Les gendarmes de la compagnie de Cannes ont procédé aux constatations sur les lieux du drame, épaulés par la police municipale et les sapeurs-pompiers. Bien que tragique, ce scénario relevant d’un accident de travail ne devrait pas entraîner d’enquête judiciaire.

C. C. et V. B.

Sources: https://www.nicematin.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *