RÉSULTATS – sondage fourniture EPI (2020-2021)

Le mois dernier, un nouveau sondage a été lancé pour connaître l’évolution de la (non) fourniture des EPI pour les cordistes intérimaires.
Le sondage concerne la période de mai 2020 à 2021.
156 cordistes y ont répondu.

En comparaison du sondage de mai 2019, ces résultats montrent une évolution lente mais positive. De plus en plus d’entreprises se conforment à la réglementation et se mettent à fournir les EPI. Mais dans une large majorité des missions d’intérim, ce sont encore malheureusement les travailleurs qui continuent d’assumer le coût de ces EPI !

      • Sur l’année écoulée, seuls 17,5 % des cordistes déclarent avoir eu un kit EPI fourni par l’EU pour chacune de leurs missions.
      • 30,8 % déclarent n’en avoir jamais eu !

Lorsqu’ils sont fournis, bien souvent ces kit sont
– sans suivi
– sans registre
– usés ou mal entretenus
– sales, incomplets
– inadaptés à la tâche
– pas à la bonne taille

Et ce, au détriment manifeste du Code du travail (Art. R4323-95, R4321-4 et L1251-23) établissant clairement l’obligation faite à l’employeur de fournir et entretenir ces EPI. Et qu’en aucun cas, la charge financière doive incomber au salarié.

Dans ce sondage apparaissent aussi des notions d’inconfort et d’habitude de travail avec les EPI perso qui bloquent certains intérimaires à utiliser les EPI fournis par l’EU.

 

Les résultats du sondage 2021
(+ comparaison avec le sondage de 2019) :

 


Les cordistes ayant répondu ont cité :

  • Entreprises Utilisatrices ayant fourni des kit EPI :
    SD Papillon, Somai, Imotep, Aplomb, Colibri, Garelli, Resirep, Laurent Moretton, GTM sud, Epicure, VLM, NGE Rhône-alpes, Service Voltige, Expérience cordiste, CAN, Hydrokarst, EPC, Mistras, Everest, Adrénaline, Ouest-acro Paris, Altius, Profil, Altibat, NGE fondations, Sam Hydro, Omexom, CAN industrie, Alpinistes Brestois, Versant, Altitude 44, ETS Alteam, Python, Pluritech, TTSC Marseille, ETH, Anapurna, Nord Access, Vertical-R, Skywork
  • Entreprises Utilisatrices n’ayant pas fourni de kit EPI :
    EPC, Hydrokarst, CAN, TGH, Vertik, GTS-NGE, Bothier, Adrénaline, NGE-paca, Cordistes urbains, Alp’ime, Jade, STAM, Cabestan, TGH grenoble, Ozone, ETS Alteam, ALTI service, Service Voltige, Anapurna, Traforex, VLM, Cordel, Acro-Pôles, Resirep, Avenir Protection, GGM, Altitude Construction, ASAP, ATS, Abscyss, Extrêm, FFT, Gauthier, Ozone

.

.

Commentaires

Ci-dessous, une série de commentaires laissés par les cordistes ayant répondu au sondage.

.

Réponse à la question : « Précisez ici les noms des EU et ETT qui respectent ou ne respectent pas ces obligations. »

Une fois Profil m’a fourni un kit lors d’une mission
En 2020, j’ai travaillé sur Lyon avec Somai et Imatep qui m’ont fournit des Epi en bon état voir neuf. Et également avec Aplomb sur Paris qui m’ont fournit aussi tous les EPI même si certains étaient un peu vieux fatigués, globalement le matos était propre donc contrôlable et pas inquiétant. En revanche j’ai dû refuser une mission chez TGH Grenoble, qui refuse de fournir le moindre Epi. Le directeur ne se cachant pas qu’il est contre le fait de fournir, car ça lui pend trop de temps de vérifier le matos, et lui coûte trop d’argent (un groupe comme TGH ?) et que de toute façon les cordistes sérieux viennent avec leurs matos.
Fournissent : Ouest Acro paris, Laurent MORETTON, Colibri
La CAN respecte
Ne fournissent pas : Hydrokarst, CAN, Satis TT, Ergos, TGH, Vertik
Ont respecté : Eiffage, Resirep, CAN, Garelli. N’ont pas respecté : aucune
CAN 06 : Ne respectent pas : CAN, Citem. Fournissent partiellement : GTS-NGE (agrés)
Fournis par GTM Sud et Epicure. Non fournis par Bothier, Adrénaline et Hydrokarst
J’ai eu 2 kit de prêtés ! 1 avec cordial prêté par l’entreprise VLM, et 1 avec Menco prêté par la CAN
SIM 37, même pas les chaussures. La SETT correct, bien que loin du 50 pour cent.
Ont respecté : NGE Rhône-alpes (descendeur, poignée, ASAP, longe). N’ont pas respecté : NGE PACA (seulement un descendeur parce que le mien était foutu) ; CAN (pas de prêt mais mon matos était en bon état)
LIP Interim : les cordistes urbains ; acrointérim : Alp’ime. Aucune fourniture d’EPI pour ces 2 cas
Jade me respecte pas
― N’ont pas fourni : GEZIM, France Work. A fourni : Proman (Cordial) pour la tour Eiffel
A fourni :Service voltige
Garelli ok. Stam (mission 1 nuit) non
Expérience cordiste est la seule entreprise a m’avoir prêté du matériel décent en 7 ans de corde
ETT : Next intérim / SETT respectent, les autres … EU : CAN / Hydrokarst respectent, les autres …
Ne fournissent pas : ASAP, ATS, Cabestan.
J’ai travaillé uniquement avec Nord Access via 2.0 : EPI fournis la plupart du temps
Fournissent : Everest, MISTRAS
Adrénaline fourni toujours les EPI 😉
Fournissent : Altius, Ouest Accro, Épicure, Altibat.fr. Toutes ces entreprises ont fourni des kits EPI cordiste propres, conformes et à jour.
Python (au choix) ; Aplomb et Vertical-R (kits imposé) ; Altitude 44 et ALTI Service ( kit perso)
Je ne suis pas une balance désolé…
NGE fondations respecte a fond
Sam hydro a fourni un kit. Ozone non.
Cordial (ne respecte pas) Accedif (ne respecte pas)
Versant (fourni ce qui manquait à mon kit) Cordial (jamais rien fourni mais je n’ai pas demandé). On m’a fourni une longe pour la durée d’une mission en tout et pour tout.
Omexom part la SETT : (casque, protection auditive, lunette, sangles, mousquetons, longes, grillon, tenue de pluie, chaussures sécu, gants FOURNIS)
Seul CAN industrie a joué le jeu dernièrement (mai 2021). NGE, ETS Alteam, ALTI services, Services VOLTIGES, Anapurna n’ont rien proposé
Respectent (EU) : la CAN Sud Est, Garelli, Profil Marseille. Respectent (ETT) : ACTS
Qui respectent : Alpinistes Brestois, Versant, Altitude 44
Respecte : OuestAcro Ivry/Seine
ERI (pas de renouvellement quand les EPI sont détériorés). Python, Pluritech et Adrénaline (fourniture à 100%)
Ouest Acro respect du prêt.
Missions avec fourniture : Menco
Ne respectent pas : Traforex, VLM, Cordel, Abscyss, Acro-pôles, Vertic accro. CAN respecte mais pas dans mon cas où le kit fourni n’avait pas de baudrier ^^
Agence d’intérim qui ne respectent pas : LIP intérim, Adéquat, Well job, 2w windwork.
Avenir Protection et RESIREP n’ont pas fourni
ETH, Anapurna, SD Papillon fournissent des EPI (Kits complets)
CAN = prêt d’un kit complet (sauf casque). GGM = rien du tout. Altitude construction = rien du tout. Adéquat = pas de kit, fourniture d’une paire de chaussure de sécurité mais pas adaptée pour le TP. La Sett = fourniture d’une paire de chaussure de secu, pas de kit car la CAN prêtait. Accrointerim = rien
Personne ne m’a fourni de kit en 22 ans de corde
Artman interim Orvault ne respecte pas.
Aucun EPI fourni
EPI jamais fournis
Je bosse à 90% avec la SETT : équipement vestimentaire fourni, chaussures montagne fournies, casque protection auditive P3 fourni. Pour les bodars les EU sont dans l’obligation de les fournir car j’arrive les mains dans les poches.
Il ne m’a pas été fournis d’ EPI. En 5 ans de pratique il ne m’en a été fournis que 2 fois.
Seul TTSC à Marseille m’a fourni un kit complet
Uniquement un casque (neuf)
Seul Skywork m’a fourni un kit
C’est mieux que ce que c’était, mais c’est encore loin du 100%

.

.

Commentaires en plus des réponses à la question :
« Dans les situations où les EPI étaient fournis, étiez vous satisfait du matériel? »

Je pense que les entreprises commencent à se mettre au pas sur la fourniture des EPI, justement face aux refus croissant des intérimaires et boîtes intérim de fournir gratuitement ou pour pas grand chose.
Quelquefois matos inconfortable
Mon baudrier est à réformer, et ACTS retarde ce changement. EPC a un responsable sécu, sérieux et bienveillant.
Matériel Camp fourni par la CAN non satisfaisant (mauvaise qualité, bloqueur de poitrine et descendeur défectueux), le kit à été remplacé dans la foulée par du Petzl neuf. Je n’ai jamais eu aucun problème avec la fourniture des EPI
Oui car matériel EPI en bon état. Non car aucune info sur usages précédents, pas de registre. Non car nécessité quand même d’utiliser son propre matériel complémentaire pour travailler (mousquetons, sangles, crochet goutte d’eau, seconde poignée, second descendeur, pantin, tibloc, ropeman, rolltop, poulie…selon habitudes perso, type de travail ou outillage utilisé)
Oui mais il manquait pas mal de matériel a rajouter de son kit personnel pour pouvoir travailler
Clairement, on a rarement mieux qu’une paire de chaussures. J’ai même eu des boîtes d’intérim qui marquaient sur les contrats de travail qu’elles ne fournissaient pas de chaussures. Je me suis tiré de SIM 37 avec mon contrat, ils ont préféré perdre le contrat et le client plutôt que payer des chaussures.
Malgré le fait que l’entreprise oblige l’utilisation du kit fourni, le temps d’adaptation au matériel (pas de formation préalable) prend le dessus sur le temps passé au travail.
Il faut insister longuement auprès des boîtes d’intérim pour avoir des chaussures de sécu premier prix
État des cordes catastrophique chez Cabestan
Je suis contre la fourniture d’EPI : je préfère les miens. Il faut une compensation, et avoir le choix, mais que des EPI soient toujours disponibles. Ainsi tout le monde est content : les pro et anti obligation.
On est quand même mieux (confort efficace) dans son matos…
Gros manque de confort du matériel
Materiel moins bien adapté que mon kit personnel.
Vivement une prime outils
La seule EU a m’avoir fourni un kit fut SAM hydro…enfin un kit sans pédale, un D09, un longe direct reliée au pontet, pas de mousqueton, pas de sangles, pas de couteau…bref très loin d’être complet. Après eux, aucunes des EU pour lesquelles j’ai travaillé ne m’a proposé un kit : Extrêm, STAM, FFT, Gauthier, CAN, Ozone.
Beal merdique : croll trop haut
Je n’ai pas eu beaucoup d’EU différentes. Globalement j’étais assez satisfait, mais dans une des deux EU, impossible de tracer le suivi du matériel.
Merci pour vos efforts pour soutenir notre cause collective
Intérimaire avec la SETT je suis satisfait. Matériels qui ne m’a jamais était fournis, tout employeurs et EU: Harnais, Antichute, Descendeur(s), sellette, Poignée, Vêtements
Vérification périodique non effectuée
Préférence personnel pour un modèle de harnais, longe, asap. De plus, pas de matériel spécifique secours CQP II…
Je travaille avec un baudrier peu courant sur les chantiers et j’aime travailler avec quelques gadgets. Je ne serais jamais satisfait avec un kit de prêt car j’ai mes habitudes mais ça c’est un peu mon problème. Le matériel fournis par la CAN était neuf ou quasi neuf et de bonne qualité, il est difficile de faire la fine bouche dans ces conditions.
Je fais ça depuis 6 ans et encore aujourd’hui il faut pleurer pour du matériel. Tous les cordistes avec qui je bosse viennent avec leur propre matériel.
Pas confortable, pas à ma taille
Bonjour, Peut-être qu’il serait judicieux d’enrichir ce questionnaire.
Croll pas intégré de base. Résidus de peinture/maçonnerie. Idem sur descendeur Rig
Merci de faire évoluer les choses. À mon humble avis, le fait que l’entreprise utilisatrice fournisse les EPI peut être une bonne chose à la condition sine qua non que la vérification EPI soit très sérieuse, c’est à dire correctement réalisée, tracée et transparente.
La plupart des EPI étaient déjà utilisés mais l’état reste correct
Kit minimaliste, rien à dire il y avait tous le strict minimum recommandé mais je préfère avoir mes affaires personnelles.
Seulement une mission où les EPI ont étaient fournis sur 5 entreprises. Les 1euro de plus sur le taux horaire payer par l’agence intérim devrait être obligatoire dans ces cas là.
Ils ne m’ont rien fourni
Matériel pas pratique, incomplet, et de mauvaise qualité
J’ai travaillé pour une seule entreprise qui me fournissait tout sauf le baudrier.
Refus systématique si on ne possède pas ses propres EPI
L’entreprise Aplomb sous contrat avec LIP intérim ma proposé de finir un baudrier sur un chantier de flocage. Il était dans un état plus que lamentable (tout comme les cordes). C’est simple, le baudrier était recouvert de peinture, de coupure et sans suivi. Ils ont clairement profité de ma première expérience. J’ai donc utilisé à mes frais un baudrier qui m’a suivie dans toutes les entreprises que j’ai côtoyé par la suite pendant 5 ans.
Avenir Protec est une petite entreprise et fais régulièrement appel à des intérimaires / indépendants-souvent fidélisés. RESIREP n’a pas de cellule acro spécialisée et donc ne se soucie pas de posséder son inventaire EPI acro mais achète volontiers de l’équipement à la demande.
Si tu as ton matos tu bosses, sinon tu bosses pas
Ça s’améliore pour ma part depuis un an. Mes premières expériences en intérim étaient catastrophiques de ce point de vue. Pas d’EPI, encore moins de suivis, même pas de gants, ni de lunette.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *